Le jeudi 31 mars a eu lieu à La Cantine Numérique de Nantes une conférence menée avec brio (comme d’habitude ) par le créateur du Play! Framework : Guillaume Bort. Cet article dresse un résumé de la soirée pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’être parmi nous. La salle était pleine et pas mal de monde ont eu dû rester debout (dommage que la Cantine n’ai pas de salle plus grande). L’ambiance était très studieuse malgré quelques questions mal posées par certains mais rapidement taclées en touche avec humour par notre orateur !

Guillaume a commencé par nous a présenter Play! framework. En bref, il s’agit d’un framework pour le développement d’applications Web en Java mais en s’affranchissant de l’API servlet et donc en proposant une solution réellement stateless. Au delà d’avoir une architecture propre, cela provoque des effets de bords intéressant dont les principaux restent quand même le grand respect du protocole HTTP (et donc un comportement parfait du navigateur lors d’un back ou d’un refresh sur un formulaire par exemple), le (re)chargement du code à chaud et la précision des logs d’erreurs. Pour appuyer ce discours, on a eu le droit à une démo en live. Dans le désordre, nous avons eu des explication création d’un formulaire avec binding vers un objet, mise en place d’Hibernate, internationalisation avec i18n, validation de formulaire, redirections… et pour finir : les tests !

Le public était conquis. Cela montre que Play! commence à devenir une solution de plus en plus connue et de plus en plus acceptée et utilisée. C’est de bon augure pour les projets Web et surtout pour les projets d’entreprise. Trop souvent JEE est préféré encore aujourd’hui et cela pour des résultats souvent mitigés…

Guillaume nous a aussi présenté brièvement l’avenir proche de Play! avec la sortie de la 1.2 release candidate dans les prochains jours. Il en a profité également pour nous rassurer sur l’avenir de Play! : le framework a atteint sa maturité et il ne devrait plus y avoir de grands changements à l’avenir : Keep It Simple ! Et ça, ça fait plaisir Pour résumer, voici les nouvelles fonctions de la prochaine version:

Meilleur support des requêtes asynchrones dans le nouveau package play.libs.F (promises, continuations, WebSockets, streaming…) Gestion des dépendances avec intégration de Ivy via un fichier de configuration dependency.yml Passage à la base de donnée H2 pour les modes mem et fs avec en bonus l’accès à une interface d’administration sur http://localhost:9000/@db Bien sûr comme à chaque release, le framework gagne en performance et en stabilité. Pour rappel, il est possible de suivre la roadmap du projet.